Partagez René II, duc de Lorraine Charte d’affranchissement de Nancy - Visitez le Musée lorrain à Nancy

René II, duc de Lorraine Charte d’affranchissement de Nancy

René II, duc de Lorraine (1451 –1508)
13 juin 1497
Manuscrit sur parchemin, lacs de soie, sceau de cire
H. 26, 6 ; l. 53,7 cm
Nancy, Archives municipales, AA1

Le 14 février 1477, cinq semaines après sa victoire contre le duc de Bourgogne Charles le Téméraire, le duc de Lorraine René II exonère pour la durée de sa vie les habitants de Nancy de divers impôts et taxes, locales ou ducales, pour « […] les récompenser de leurs dictes pertes affin qu’ils puissent mieulx vivre […] soient plus enclins a reediffier leurs maisonnements et edifficies […]».

Vingt ans plus tard, le 13 juin 1497, il confirme ces franchises, désormais à perpétuité, exceptés quelques services et taxes commerciales. Il autorise aussi les bourgeois à racheter les tailles dues à l’église Saint-Georges, à l’hôpital Saint-Nicolas et aux Dominicaines, sous réserve de maintenir « les devotions et services ordonnez par nosdits predecesseurs ».

Ce document – le plus ancien conservé aux archives municipales de Nancy ­est très soigné avec une lettrine ornée et des lacs de soie dont les couleurs évoquent la livrée du duc. L’acte débute par un long exposé des motifs qui relate le déroulement des guerres de Bourgogne et souligne « la bonne, vertueuse et vaillante résistance » des habitants de Nancy qui « aymèrent mieulx morrir que de nous laisser » et furent contraints, faute de vivres, de manger de la chaire de « cheval, de chas, rat, chiens ». Cette transgression apparaît aussi dans la Chronique de Lorraine et dans La Nancéide. La première édition imprimée de ce poème à la gloire du Prince reprend d’ailleurs cette scène pour une gravure.

En accordant à perpétuité ces privilèges, René II renforce l’attractivité de sa capitale et favorise son essor démographique et économique. Il profite de l’acte pour rappeler sa double victoire sur le défunt Téméraire, à Morat (Suisse) et à Nancy. René II réaffirme ainsi les bases de son pouvoir : le prestige d’un chef victorieux, l’attachement des sujets à sa personne et à la continuité dynastique, et la protection de Dieu.

Vianney Muller

imprimer Retour
  • René II, Charte de franchise de Nancy, manuscrit sur parchemin, 1497. Nancy, Archives municipale, AA1 © Archives municipales de Nancy

    René II, Charte de franchise de Nancy, manuscrit sur parchemin, 1497. Nancy, Archives municipale, AA1 © Archives municipales de Nancy

  • René II, Charte de franchise de Nancy, manuscrit sur parchemin, 1497, détail du sceau. Nancy, Archives municipale, AA1 © Archives municipales de Nancy

    René II, Charte de franchise de Nancy, manuscrit sur parchemin, 1497, détail du sceau. Nancy, Archives municipale, AA1 © Archives municipales de Nancy