Partagez Anonyme Fragment d’un ange agenouillé tenant les armoiries du duc de Lorraine René II ou de son fils Antoine - Visitez le Musée lorrain à Nancy

Anonyme Fragment d’un ange agenouillé tenant les armoiries du duc de Lorraine René II ou de son fils Antoine

Entre 1498 et 1538
Albâtre
H. 31 ; l. 39 ; P. 22 cm
Nancy, Palais des ducs de Lorraine - Musée lorrain,
inv. 95.26
Don Jacquot, 1876

Ce fragment de sculpture, trouvé à la fin du XIXe siècle dans les fondations d’une maison voisine de la porte Saint-Nicolas à Nancy, est orné les armoiries du duc de Lorraine René II (1473-1508) ou de son fils et héritier Antoine (1508-1544) tel qu’ils les portèrent de 1498 à 1538.

En langage héraldique ces armoiries sont dites coupées, on y trouve en chef, les quatre royaumes : Hongrie (fascé d’argent et de gueules de huit pièces), Sicile (Anjou ancien : d’azur semé de fleur de lis d’or au lambel de gueules en chef), Jérusalem (d’argent à la croix potencée d’or cantonnée de quatre croisettes de même) et Aragon (d’or à quatre pals de gueules) et, en pointe, les deux duchés : Anjou moderne (d’azur semé de fleurs de lis d’or à la bordure de gueules) et Bar (d’azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d’or à deux bars adossés du même), ainsi que, sur le tout, un écusson aux armes de Lorraine (d’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent).

Le support habituel des armoiries de ces deux princes était un ange, dont on devine ici le drapé de l’aube recouvrant un genou ployé. Les armoiries sont en grande partie héritées de René Ier d’Anjou, comme l’ange tenant héraldique des princes des lis. Fils de Yolande d’Anjou (1428-1484) et de Ferry de Lorraine-Vaudémont († 1470), René II incarne après la mort de sa mère l’union des duchés de Bar et de Lorraine.

Il est à noter que les armoiries pleines de la Lorraine telles qu’elles sont connues aujourd’hui, incorporant celles des duchés de Gueldre (d’azur au lion d’or) et de Juliers (d’or au lion contourné de sable) ont été adoptées par Antoine après le décès de son oncle Charles de Gueldre survenu en 1538.

Jean-Christophe Blanchard

imprimer Retour
  • Anonyme, Fragment d'une figure d'ange agenouillé tenant les armoiries du duc René II ou de son fils Antoine, albâtre, ronde-bosse, entre 1498 et 1538

    Anonyme, Fragment d'une figure d'ange agenouillé tenant les armoiries du duc René II ou de son fils Antoine, albâtre, ronde-bosse, entre 1498 et 1538