Partagez Louis Guingot Veste de camouflage - Visitez le Musée lorrain à Nancy

Louis Guingot Veste de camouflage

Louis Guingot (1864, Remiremont - 1948, Lay-Saint-Christophe)
Vers 1914
Lin
H. 86 ; L. 50 cm
Inv. 81.3.9
Don de M. Conte, 1981

Louis Guingot est né dans les Vosges à Remiremont en 1864. Peintre, il commence sa carrière comme chef décorateur de théâtre. Dès 1901, il est membre du comité directeur de l’École de Nancy. En collaboration avec un ami chimiste russe, il met au point un procédé de peinture sur étoffe résistant aux intempéries et en dépose le brevet.

C’est en 1914, au début du conflit avec l’Allemagne, que Louis Guingot met en œuvre avec Eugène Corbin, directeur des Magasins Réunis, une veste de camouflage destinée aux soldats de l’armée française, encore vêtus du pantalon rouge garance de 1870.

Les deux hommes veulent proposer une alternative à cet uniforme qui expose le fantassin français à tous les dangers. Eugène Corbin fournit à Louis Guingot une veste de toile fabriquée dans ses ateliers de Nancy. Sur cette veste, Louis Guingot s’inspire des travaux des peintres impressionnistes et des pointillistes pour réaliser les motifs destinés à dissimuler les troupes dans le paysage environnant. Le prototype de la veste « Léopard » est né. Il fut envoyé au service des Armées à Paris avec une lettre explicative. Un morceau du vêtement fut prélevé pour accompagner un dossier administratif, ce qui explique la présence d’une pièce cousue sur la veste. Malheureusement, cette tenue ne fut pas retenue par l’État-Major.

La Première Guerre mondiale voit tout de même la naissance du camouflage. L’armée française adopte cette stratégie dès 1914 pour dissimuler du matériel militaire. De grandes toiles étaient peintes pour être installées sur les pièces d’artillerie. Le premier essai d’observation aérienne de l’artillerie camouflée fut réalisé au fort de Domgermain à Toul.  Cette expérience concluante donna naissance à la première équipe de camouflage constituée à Toul en octobre 1914. Et ce n’est qu’à partir de 1915 que fut adopté un unifrome "bleu horizon", plus discret que le pantalon garance.

 Oeuvre restaurée en 2014

imprimer Retour aux collections
  • Louis Guingot, Veste de camouflage, lin, vers 1914

    Louis Guingot, Veste de camouflage, lin, vers 1914