Partagez La restauration de la chapelle ducale - Visitez le Musée lorrain à Nancy

La restauration de la chapelle ducale

Exceptionnel témoignage de l’architecture de la fin de la Renaissance, la chapelle ducale, ou « Chapelle ronde », abrite la sépulture des princes de la Maison de Lorraine. En 2012, elle a été restaurée dans le cadre des événements « Nancy-Renaissance 2013 ». Ces travaux ont permis la restauration du lanternon et des décors intérieurs du dôme. 

Les dates clés :

1608 : Construction de la chapelle ducale sur ordre du duc Charles III.

1612 : La chapelle est dédiée à Notre-Dame-de-Lorette.

XIXe siècle : Restauration de la chapelle ducale après les destructions de la Révolution.

Années 1930 : Nouvelle restauration de la chapelle ducale suite à son insertion, avec l’église des Cordeliers, dans le périmètre du musée.

L’histoire de la chapelle ducale :

C’est vraisemblablement à Jean-Baptiste Stabili, ingénieur italien chargé des fortifications de la ville de Nancy, que l’on doit le plan de la chapelle ducale. Celle-ci s’inscrit dans la typologie des chapelles funéraires à plan centré accolées à l’église, comme la chapelle des Princes, qui jouxte la basilique San Lorenzo à Florence.

Communément appelé « Chapelle ronde », l’édifice est de plan octogonal et est composé de trois étages. Il est couvert d’un dôme polygonal sommé d’un lanternon.

Référence dans le domaine de la sculpture lorraine du XVIIe siècle, sa coupole est son ornement majeur. Les caissons qui la composent sont décorés de bustes d’anges, d’étoiles et des chiffres des ducs François II et Charles IV, créant une gradation de décor vers le lanternon qui surmonte le dôme.