Partagez Émile Friant Le Déjeuner sous bois (Portrait de Monsieur Clérin) - Visitez le Musée lorrain à Nancy

Émile Friant Le Déjeuner sous bois (Portrait de Monsieur Clérin)

Émile Friant (Dieuze, 1863 - Paris, 1932)
Vers 1882
Huile sur toile
Signé en bas à gauche : E. FRIANT
H. 65,2 ; L. 54,5 cm
Inv. 62.3.6
Legs Clérin en 1962

Dans une composition équilibrée où le personnage occupe le centre du tableau, Friant a représenté Alexandre Clérin, patron du buffet de la gare de Nancy. Mais davantage qu’un portrait, l’œuvre évoque une scène de genre fixant le moment intime du repos du chasseur, entouré de ses chiens.

Dans quel contexte la peinture a-t-elle été réalisée ? Est-ce une commande ou un cadeau de l’artiste à Clérin, dont il fréquentait le restaurant ? Toujours est-il que l’œuvre n’a pas été créée spécialement pour le Salon de la Société lorraine des amis des arts où elle a été exposée en 1882, Friant ayant certainement demandé à son propriétaire de la lui prêter pour l’occasion. À l’époque, elle fut considérée comme une esquisse par le jeune critique d’art Roger Marx, qui écrit dans Le Progrès de l’Est « Si le Portrait de M. Clérin et de ses chiens n’était pas une étude, je serais loin de le trouver assez fait et je dirais qu’il y a sur toute la toile une unité de couleur qui rend le paysage monotone et empêche la partie vivante de se détacher ; mais il ne faut voir là qu’une ébauche enlevée en plein air, et on aurait mauvaise grâce à adresser à Friant la moindre critique à ce sujet. ».

imprimer Retour aux collections
  • Émile Friant, Le Déjeuner sous bois (Portrait de Monsieur Clérin), huile sur toile, vers 1882

    Émile Friant, Le Déjeuner sous bois (Portrait de Monsieur Clérin), huile sur toile, vers 1882