Partagez Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt - Visitez le Musée lorrain à Nancy

Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt

C’est à Mirecourt que se sont forgées et transmises, à partir du XVIIe siècle, les traditions lorraines puis françaises de lutherie et d’archèterie. Depuis sa création en 1973, la collection du musée de Mirecourt ne cesse de s’enrichir avec de prestigieux ou de plus humbles témoins, présentés à l’occasion d’expositions thématiques régulières permettant ainsi de valoriser la diversité des fonds.

Artistes et créateurs lorrains dans la collection

Les instruments présentés valorisent l’École française de lutherie et d’archèterie. Artisans d’art lorrains - mais également français et étrangers ayant appris leur métier à Mirecourt - et savoir-faire manufacturés locaux ont contribué à la renommée de cette école et de la ville, tant du point de vue de la transmission des métiers que des productions.  

À côté de quelques témoins de la facture instrumentale des XVIIe et XVIIIe siècles, les violons signés par les deux grands luthiers français, Nicolas Lupot (1820) et Jean-Baptiste Vuillaume (1855), côtoient, pour illustrer la diversité des productions du XIXe siècle, le violoncelle d’Augustin Claudot (vers 1840), la contrebasse d’Auguste-Sébastien Bernardel (1848), les archets d’Étienne Pajeot (1791-1849), François-Nicolas Voirin (1833 – 1885) et Charles Nicolas Bazin (1847 – 1915) et la collection de guitares telles celles des Mast, Beau, Breton, Marchal, Roudhloff, Petitjean, Coffe Goguette. Pour le XXe siècle, le violon issu de l’atelier des artistes de la manufacture Laberte (1914), l’archet d’Émile-François Ouchard (vers 1925), le violoncelle de Joseph Aubry (1936) et le violon de Jean Bauer (1955) sont quelques exemples parmi ceux conservés au musée. 

Retour aux résultats
  • Salle d’exposition © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

    Salle d’exposition © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

  • Nicolas Lupot, Violon, épicéa, érable, ébène, boyau, métal, 1820, détail © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

    Nicolas Lupot, Violon, épicéa, érable, ébène, boyau, métal, 1820, détail © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

  • P. Beau, Guitare, épicéa, érable, ébène, métal, nylon, palissandre, nacre, ivoire, XIXe siècle, détail © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

    P. Beau, Guitare, épicéa, érable, ébène, métal, nylon, palissandre, nacre, ivoire, XIXe siècle, détail © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

  • Étienne Pajeot, Archets de violon, entre 1800 et 1850 et vers 1820,  détails © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

    Étienne Pajeot, Archets de violon, entre 1800 et 1850 et vers 1820, détails © Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt, Anne-Sophie Trivin

Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, Mirecourt Cours Stanislas - 88500 Mirecourt - tél. : 03.29.37.81.59